Biens avec travaux, pourquoi ils sont à privilégier lors d’un investissement immobilier

Le prix d’un bien est souvent minoré lorsqu’il y a encore des travaux à accomplir ou lorsqu’il s’agit d’un bien à rénover.

Cela peut être une parfaite opération quand on est acheteur. En effet, s’investir dans un bien avec travaux peut présenter plusieurs avantages qui l’obligent à être privilégié lors d’un investissement dans l’immobilier.

Profiter d’une fiscalité avantageuse dans un bien à usage locatif

Le processus d’imputation des déficits fonciers permet de minimiser l’impôt sur le revenu. C’est à cause de cela que l’investissement dans un bâtiment ancien à moderniser en vue de sa location paraît plus prometteur qu’un investissement immobilier dans le neuf.

En effet, vous pouvez énoncer les sommes d’argent correspondantes aux travaux réalisés, sous réserve d’être ordonnés selon l’administration réelle et non pas dans la sphère du micro foncier.

Un déficit imputable au niveau des revenus

Les travaux sont déductibles par les revenus des autres biens immobiliers que vous louez et arrivent ainsi à diminuer votre base taxable de revenus fonciers. Sans le cas où vous n’auriez pas de revenus fonciers, ces charges vont permettre de distinguer un déficit foncier.

Ce dernier quant à lui est imputable sur une limite de 10 700 euros par an. Mais aussi, les intérêts ne sont déductibles, saufs que sur les revenus fonciers.

Les travaux déductibles

Les travaux déductibles sont les travaux d’entretien ou de réparation qui ont pour objectif de remettre ou de maintenir un bâtiment en bon état.

Les travaux déductibles ont pour objet de permettre un usage régulier sans avoir besoin de modifier la consistance de l’immeuble comme le ravalement, la toiture, ou l’isolation.

Le remplacement d’une chaudière est par exemple déductible, mais quand celui-ci s’accompagne d’additions d’éléments nouveaux, les charges correspondantes sont par conséquent estimées comme des dépenses d’amélioration faite sur l’immeuble.

Ainsi, l’opération sera non déductible. Les réparations locatives sont aussi des travaux déductibles jusqu’à ce qu’elles sont rendus nécessaires par la vieillesse ou l’obligation d’un additionnèrent de matériel nouveau.

Les travaux dits non déductibles

Ce sont les travaux de construction ou de reconstruction, autrement dit des travaux incluant soit la destruction suivie de son redressement, soit une modification d’œuvre de grande ampleur.

Les travaux ayant pour but l’aménagement à destination d’habitation de locaux et qui disposait un autre usage comme les garages ou les locaux techniques sont également des travaux non déductibles.